• Vie à geai 2011

    13 août 2011

     

    Une nuit à la belle étoile, Noé est rentré ce matin vers 7 h il a profité de cette superbe nuit de pleine lune.

     

    Nous mangions hier soir sur la terrasse en compagnie de Ginette et Germain, il est venu de nombreuses fois puis lorsqu'il a été question de rentrer il allait dans le chêne ... Il criait comme pour qu'on l'accompagne, puis le jour est tombé et ce fut le grand silence.

     

    Nous avons fait plusieurs rondes de nuit, c'était très agréable, pas besoin de lumière une nuit douce et calme ... Ce matin après son petit déj. il a demandé son lit et il fait la grasse matinée, à chaque fois qu'il passe une nuit dehors le lendemain il est épuisé et il dort une bonne partie de la journée ( sauf erreur c'est sa 6ème nuit à la belle étoile depuis 4 ans)

     

    Il faut dire qu'il y a déjà plusieurs semaines que Noé fait des caprices pour rentrer se coucher on dirait qu'il veut prendre quelques vacances "en camping"

     

     

     

    4 mai 2011

     

    Voici bientôt une semaine que l'entreprise qui fait les travaux dans le jardin a en place un rouleau compresseur, une pelleteuse et que des camions font des aller retour dans la journée.... Bien entendu un oiseau aussi ritualisé que le geai n'aime pas ces changements aussi il passe une partie de la journée dans la maison et une autre dehors mais toujours il rentre le midi pour le repas et la sieste et bien entendu pour se coucher le soir

     

    Dans la journée toutes ces machines lui font peur et il reste à l'opposé des engins ou va chez les voisins, mais lorsque tout est calme il connait toutes les possibilités de rentrer à la maison par une porte ou une fenêtre et ensuite se diriger vers la pièce où l'on se trouve.

     

    Ce mercredi après sa séance d'ordinateur journalière avec Marithé il est sorti vers 9 h .... A midi c'est le grand calme sur le chantier mais pas de Noé à l'horizon pour le repas, les heures passent toujours pas de Noé, l'inquiétude nous gagne et au milieu de l'après midi nous commençons les recherches....

     

    Vers 18 h le chantier se termine, c'est pratiquement le dernier jour et les machines repartent mais toujours pas de Noé ni chez nous ni chez les voisins là le stress nous gagne totalement.... Il ne reste jamais une journée sans revenir et même il lui arrive de frapper à la fenêtre pour aller se coucher si l'heure est dépassée

     

    Puis 19 h...20 h... l'angoisse est grande enfin 20 h 15  il est là sur son lit mangeant une cacahuete et lorsqu'on lui ouvre sa boite de vers de farine il englouti tout ce qu'il peut on est même obligé de refermer la boite tant il en "aspire" ses seuls commentaires sur la journée ont été "Voilà Noé"  et  "Viens voir Maman" ensuite il ne demande qu'une chose son lit pour dormir.... Maintenant nous pouvons goûter sereinement les améliorations du jardin ....ouf !!!

     

     

     

    11 janvier 2011

     

    Pendant plus d'une semaine Noé a été aphone, bien entendu nous nous en sommes aperçus   parce que Noé parlait à voix basse s'il n'avait pas eu ce moyen de communication nous n'aurions rien remarqué car il était en pleine forme.

     

    Le mardi 11 matin nous avons remarqué qu'il avait une boule à côté de l'oreille Noe-boule-oreille.jpg

    En début de matinée il ne semblait pas être gêné par cette excroissance, mais ensuite il est allé se mettre à l'abri et est resté en boule, aussi nous avons pris contact avec le vétérinaire et avons eu un rendez-vous pour 14 h.

     

    C'était la première fois que Noé allait voyager, nous avons repris la même formule que nous avions employée pour GG lorsque nous étions allés jusqu'en Belgique. Son "lit" sur la banquette arrière de la voiture recouvert par un tissu.

     

    Chez le vétérinaire au premier essai pour attraper Noé dans sa caisse il s'est échappé,  heureusement il a l'habitude de sauter sur son barreau lorsqu'on le lui présente donc son exploration du bureau du vétérinaire a été de courte durée.

     

    Comme nous ne l'avons jamais pris dans les mains, c'était une première et il a hurlé avec force lorsqu'il a été attrapé et a saisi avec force le doigt de la femme du vétérinaire. Confirmation c'était bien une tique donc avec la pince spéciale , elle a été enlevée  rapidement, vérification de l'état de santé de Noé et retour à la maison.

     

    En peu de temps il a retrouvé ses pleins moyens, mais un peu rancunier le reste de la journée il ne nous a pas adressé la parole, même pas le traditionnel "Voilà" lorsqu'on le couche pour la nuit. Heureusement le lendemain matin il a retrouvé sa bonne humeur et a commencé sa journée par un sonnant "Voilà Noé"

     

    *